USINAGE et DECOLLETAGE, tous matériaux, Ø 5mm au Ø 42 mm, avec ou sans traitement de surface, avec ou sans Assemblage, Devis Gratuit.
FABRICATION DE PIECES DECOLLETEES
TOURNAGE, USINAGE, FRAISAGE
RECTIFICATION ASSEMBLAGE

ENSEMBLES MECANIQUES

Les pièces décolletées sont des pièces polyvalentes, destinées à être utilisés dans de multitudes de secteurs. Résultat de processus d’usinage très précis : « le décolletage », la fabrication de pièces ne doit pas se faire n’importe comment. Elle demande grande précision.

Tout sur le processus de décolletage

Un procédé qui facilite grandement le travail d’usine, le décolletage permet de réaliser différentes pièces mécaniques tournées. Passant généralement par un parc de machines à haute précision, dont le Swiss Turn ou décolleteuse, cette tâche se pratique par une entreprise spécialisée au vue de sa complexité. A noter que la machine à décolleter peut être efficace dans différents domaines dont l’automobile, l’électronique, l’électroménager, l’aéronautique, la médecine  ou encore le bâtiment et travaux publics.
Au cours du décolletage, on fabrique différentes pièces de révolution comme les vis, les écrous, les axe, et bien d’autres encore, en utilisant des tubes d’acier ou de pieds en métal, que l’on va couper à l’aider d’outil couteau. Le décolletage suit des techniques très précises, en passant par ce qu’on appelle « enlèvement de la matière ». En petite série, moyenne série, ou en grande dimension, cette mécanique de haute précision travaille un produit brut afin d’obtenir un produit final tout en respectant une démarche-qualité.

Les matières pour vos pièces décolletées

Maintenant que vous connaissez ce qu’est le processus de décolletage, sachez qu’il est tout à fait possible de travailler différentes matières premières pour obtenir des pièces décolletées sont variées. En fonction de critères de robustesse, de qualité de finition, et de résistance recherchés par les clients, les entreprises peuvent utiliser :
• De l’acier doux, de l’alliage d’acier, ou encore de l’acier pré-traité
• Des alliages de cuivre dont les laitons, les cuivres, les bronzes, les maillechorts, etc.
• Du titane
• De l’inox ou inox spéciaux, dont l’implantable
• Du Cupro alu
• Du laiton
• Du cuivre
• De l’aluminium
• Des polymères
• Certains plastiques : Delrin (POM), PEEK, plexiglass…

Les différents types de pièces en acier

Après usinage de ces différentes matières, l’on obtient différents objets de tailles variées pouvant servir dans divers domaines. Les axes de moteurs électriques, les embouts et les buses sont par exemple des résultats du décolletage d’acier.
Le décolletage est aussi la technique de fabrication de tout type de pièces métalliques comme : la bague décolletée en acier, le manchon décolleté en acier avec carbonitruration, le raccord en acier décolleté, l’écrou acier, la vis zinguée, l’axe épaulé, l’entretoise, … La production peut se faire en petite quantité ou en gros volume !


Les opérations de décolletages de pièces en acier

Le décolletage des pièces en acier suit des étapes bien précises :
– Le dressage : C’est l’action de coupage de la barre d’acier
– Le chariotage : C’est au cours de cette opération que la machine va former cylindre d’un diamètre bien précis.
– Le filetage : il s’agit d’une action qui consiste à former une rainure hélicoïdale dans une pièce mécanique mâle.
– Le taraudage : Une action presque identique au filetage, mais cette fois-ci dans une pièce mécanique femelle.

Une fois que ces étapes sont faites, il est désormais temps de passer aux finitions. Une machine à commande numérique s’occupe de tout ! On peut y compter donc les actions de polissage, de lavage, et d’assemblages divers.
Il s’agit là d’opérations de base pour la réalisation de pièces décolletées, mais en fonction du projet, il existe d’autres opérations intermédiaires comme le moletage, le fraisage, le rainurage, le perçage, et le tronçonnage. C’est par exemple le cas si la matière première à travailler est un acier rond.